La mise en place d’implant dentaire est une intervention réalisée sous anesthésie locale.

Elle consiste à décoller la gencive, puis à réaliser un puits implantaire dans l’os à l’aide d’instruments spécifiques et calibrés. L’implant est ensuite vissé afin de le stabiliser dans l’os de la mâchoire. La gencive est ensuite replacée et suturée.

chirurgie-implantaire-01

Préparation du puits implantaire.
(© Institut Straumann AG, 2014. Tous droits réservés. Avec l’aimable autorisation de l’Institut Straumann AG)

Après sa mise en place, l’os va cicatriser sur l’implant dentaire et se souder à la surface de celui ci. C’est ce que l’on appelle l’ostéointégration. Une période de cicatrisation allant de 2 à 4 mois permet d’obtenir cette ostéointégration. Dans les cas d’une reconstruction osseuse, la durée de cicatrisation des implants dentaires est plus longues et peut aller de 4 à 8 mois.

Deux grands types d’implants sont utilisés selon les indications :

  • Les implants enfouis : ils sont placés dans l’os et recouverts par la gencive dans un premier temps. Une seconde intervention de découverture est réalisée, après leur ostéointegration, pour la mise en place d’une vis de cicatrisation qui traverse la gencive.
    Ces implants sont indiqués dans les zones antérieures de la mâchoire supérieure pour des raisons esthétiques.

Implant enfoui après étape de découverture.
(© Institut Straumann AG, 2014. Tous droits réservés. Avec l’aimable autorisation de l’Institut Straumann AG)

  • Les implants non enfouis : ils sont placés dans l’os et comportent un col lisse qui traverse la gencive. Ils reçoivent leur vis de cicatrisation au moment de leur pose. La gencive est alors suturée autour de l’implant et de sa vis de cicatrisation. La cicatrisation gingivale se fait dans le même temps que l’ostéointegration de l’implant.
    Ces implants sont indiqués dans les zones postérieures de la mâchoire et permettent un meilleur accès aux techniques d’hygiène buccodentaire.
implant non enfoui

Implant non enfoui.
(© Institut Straumann AG, 2014. Tous droits réservés. Avec l’aimable autorisation de l’Institut Straumann AG)

Les implants dentaires ont fait l’objet de nombreuses études scientifiques validant leur innocuité et leurs propriétés biologiques.

Leur traçabilité est assurée par le cabinet et un double vous est remis à l’issue de votre intervention.

Pour plus d’information vous pouvez consulter notre fiche sur le principe des implants dentaires.

A retenir

  • La mise en place d’implant dentaire est une intervention réalisée sous anesthésie locale
  • Elle consiste à décoller la gencive, puis réaliser un puits implantaire dans l’os. L’implant est ensuite vissé dans l’os de la mâchoire. La gencive est ensuite replacée et suturée
  • Une période de cicatrisation allant de 2 à 4 mois permet d’obtenir l’ ostéo-intégration de l’implant sur l’os
  • Deux grands types d’implants sont utilisés : les implants enfouis et non enfouis
Retour vers les fiches interventions