Un autre motif de consultation chez un parodontiste (autre que la maladie infectieuse parodontale) est la présence d’une ou plusieurs récessions.

Sans processus infectieux, le patient peut voir apparaître des dénudations d’une ou plusieurs racines dentaires. La cause est principalement mécanique : gencive excessivement fine localement et/ou brossage traumatique avec brosse dure.

vignettes-fiches-chir-muco-gingival

Chirurgie muco-gingivale : prélèvement palatin du greffon.
(© ITI. Tous droits réservés. Avec l’aimable autorisation de l’International Team for Implantology, www.iti.org)

Les conséquences peuvent être :

  • désagrément esthétique car visibilité lors du sourire,
  • hypersensibilités au froid et/au brossage,
  • récession visuellement évolutive et faisant craindre la perte dentaire.
chirurgie muco-gingivale et recouvrement

Chirurgie muco-gingivale : mise en place du greffon sur le site receveur.
(© ITI. Tous droits réservés. Avec l’aimable autorisation de l’International Team for Implantology, www.iti.org)

Une fois la cause de la récession gingivale traitée, une chirurgie de nature plus esthétique ou restauratrice peut être recommandée.

Elle vise au recouvrement de la récession et/ou à l’épaississement du tissu gingival. Le pronostic de recouvrement est variable et est estimé au cas par cas par le parodontiste. Il s’agit de prélever un greffon gingival au palais que l’on suture sur la zone à greffer.

Le tabac est une contre-indication. Un sevrage tabagique est un préalable.

A retenir

  • La présence d’une ou plusieurs récessions peut être un motif de consultation chez un parodontiste
  • Sans processus infectieux, la cause est principalement mécanique
  • Une fois la cause de récession traitée, un traitement chirurgical de recouvrement ou d’épaississement gingival peut être recommandé
  • Il s’agit de prélever un greffon gingival au palais que l’on suture sur la zone à greffer
  • Le tabac est une contre-indication
Retour vers les fiches interventions